Des activités en français au Centre de santé de Black Creek

Un récent atelier d'autogestion des maladies chroniques au Centre de santé communautaire de Black Creek.

Un récent atelier d'autogestion des maladies chroniques au Centre de santé communautaire de Black Creek.


11 avril 2017 à 0h34

Le Centre de santé communautaire de Black Creek (BCCHC), situé dans les centres commerciaux Sheridan (nord-ouest de Finch et Jane) et Yorkgate (nord-ouest de Wilson et Jane), vient de conclure une série d’ateliers en français de six semaines sur l’autogestion des maladies chroniques (diabète, cancer, maladies du cœur, douleurs, etc.), à laquelle ont participé une quinzaine de personnes.

Cette initiative était appuyée financièrement par l’Entité 4, qui conseille les Réseaux de santé locaux du Nord et de l’Est de Toronto, et vise aussi à améliorer l’accès et l’utilisation des services de santé par les francophones.

Selon le coordonnateur Stanislas Etiegne, ce secteur de la métropole se caractérise par «une vulnérabilité plus accrue de sa population en raison du niveau socio-économique et d’éducation faible, couplé à une prévalence élevée des problèmes de santé physique et mentale dans un environnement offrant peu d’espace de rencontre et d’activités sportives».

Dans cette zone vivent également des francophones «dont la situation est aggravée par les barrières liées à l’accès à information et aux services de santé et sociaux en français». On parle notamment d’immigrants d’Afrique et d’Haïti.

Le centre de Black Creek est aussi une clinique de santé. Les cas plus graves sont référés à l'Hôpital de North York.
Le centre de Black Creek est aussi une clinique de santé. Les cas plus graves sont référés à l’Hôpital de North York.

M. Etiegne, dont le titre à Black Creek est «navigateur du système de santé», est lui-même originaire de Côte d’Ivoire. Il est l’un des rares préposés francophones de ce Centre de santé qui compte 70 employés, dont du personnel soignant puisque c’est aussi une clinique médicale.

Il organise toutefois aussi des activités culturelles et sportives, à la fois pour aider les gens à vivre en santé et pour les intégrer dans le système de santé et dans la société torontoise.

Black Creek est maintenant l’un des quatre centres de santé francophones de la grande région métropolitaine – avec le Centre francophone de Toronto au centre-ville, Taibu à Scarborough, et Credit Valley à Mississauga. Tous travaillent aussi avec les Centres d’accueil Héritage (pour les aînés) et les écoles de langue française.

Depuis octobre, suite à une étude de besoins dont M. Etiegne est l’un des auteurs, plusieurs activités de mobilisation des francophones et des partenaires ont été réalisées sur la nutrition, le diabète, la santé mentale, la prévention des maladies courantes, les maladies chroniques, etc.

Le jardinage est une activité populaire à Black Creek.
Le jardinage est une activité populaire à Black Creek.

Rexdale

Le territoire du Centre de santé communautaire de Black Creek jouxte celui de d’Etobicoke/Rexdale, les quartiers ouest de Toronto attribués à Reflet Salvéo (qui conseille les Réseaux de santé locaux du centre-ville et de l’Ouest de Toronto) plutôt qu’à l’Entité 4.

On trouverait également à Rexdale plusieurs immigrants francophones défavorisés, mal desservis et mal informés sur le système de santé, selon un sondage commandé récemment par Reflet Salvéo à l’Auberge francophone, un partenariat qui a permis de «gagner en efficacité tout en renforçant les capacités d’un organisme indispensable au tissu social de la communauté d’Etobicoke».

L’Auberge francophone a employé un consultant qui, du 17 février au 8 juillet 2016, a relevé par courriel des données brutes auprès de 146 personnes.

Parmi les constats du sondage, on mentionne que plus d’un quart des répondants ont vu leur santé se dégrader depuis leur arrivée en Ontario. «Cela doit nous interpeller», estime Reflet Salvéo, qui organise une séance d’information communautaire le 6 mai de 17h à 20h dans les locaux de l’Auberge francophone au 925 Albion Road.

Selon le sondage, la grande majorité des francophones de la région préférerait avoir accès à des services de santé en français. C’est aussi ce que nous dit Stanislas Etiegne à Black Creek.

Reflet Salvéo recommande d’implanter des services de santé en français dès que possible dans ce secteur de la ville, et de faire du travail d’information et de sensibilisation.

«Il conviendrait de s’appuyer à la fois sur un centre de santé apprécié des francophones utilisant déjà ses services, mais également sur un organisme communautaire enraciné dans la région, qui jouerait un rôle de navigateur et de conseiller pour ces nouveaux services»: un partenariat entre le Centre de santé communautaire Rexdale et l’Auberge francophone.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La réalité augmentée au service du marketing

Une sculpture virtuelle, The Merging, qui a été présentée à la Nuit blanche de Toronto en 2016.
SEED offrre aux consommateurs des expériences numériques sensorielles pour les fidéliser à certaines marques.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h23

Écotourisme de montagne en harmonie avec la vie paysanne

Haïti, terre paysanne.
Vallue, en Haïti, est reconnue pour sa réputation hospitalière et son tourisme de montagne.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h23

L’Écosse, terre de héros et de légendes

Doune Castle.
Entrer dans les Highlands écossais, c’est pénétrer dans un univers minéral mystérieux.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h21

Destinations préférées cet été

Avec ses racines grecques et latines, la Provence attire les Québécois.
Le palmarès est basé sur les ventes de guides Ulysse.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h20

L’eau de Flint, Michigan: des accusations d’homicide

Des hauts fonctionnaires savaient depuis des mois que l'eau du robinet était contaminée. (Photo: philografy - Flickr - Creative commons - http://bit.ly/2sHuFIP)
Le directeur de la santé publique du Michigan et quatre de ses officiers viennent d’être accusés.
En lire plus...

Nos foyers et nos droits

ajefo
C’est sous le thème Canada 150 : Nos foyers et nos droits que s’est déroulé, les 23 et 24 juin, le 38e congrès de...
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h18

Quelles mesures, au juste, pour la petite enfance en français?

enfants garderie
Quand un parent ne peut plus attendre pour une place en français pour son enfant, il passe à l'anglais... et continue en anglais.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h17

Bravo aux finissants 2017!

finissants
Nos ados entrent dans une autre étape de la vie.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h16

Des jeunes énergiques à Niagara Falls

Des participants de l'école Saint-Antoine de Niagara Falls au Grand Défi Pierre Lavoie.
Des élèves de l’école Saint-Antoine ont campé au Stade olympique de Montréal.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h14

Le lien le plus fort entre le Canada et la France

Au vernissage de l'exposition Vimy à l'AFT: Jeremy Diamond, directeur de la Fondation Vimy, la députée provinciale de Thornhill, Gila Martow, le chef de police Mark Saunders, la photographe Racheal McCaig, le directeur de l'AFT Thierry Lasserre et le consul de France Marc Trouyet.
Le centenaire de Vimy à la galerie de l'Alliance française de Toronto.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h13

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur