Derrière les feux de circulation de Mississauga, un système de contrôle ultra-moderne

La mairesse de Mississauga, Bonnie Crombie (au centre) avec des responsables municipaux et des gestionnaires du système de signalisation routière.

La mairesse de Mississauga, Bonnie Crombie (au centre) avec des responsables municipaux et des gestionnaires du système de signalisation routière.


21 février 2017 à 9h44

La ville de Mississauga vient de commencer à intégrer à ses opérations son nouveau système de gestion des transports et de la signalisation routière (Advanced Transportation Management System), qui coûtera plus de 16 millions $ et sera complété en 2020.

«Mississauga se dote d’un système de gestion de son réseau routier à la fine pointe de la technologie», a fait valoir la mairesse Bonnie Crombie en conférence de presse la semaine dernière dans la nouvelle «salle de contrôle» du QG de la rue Mavis, en compagnie de ses principaux responsables du système.

Les opérateurs du système pourront suivre, sur plusieurs grands écrans, la circulation des véhicules sur toutes les artères de la ville, l’état des feux de circulation, la météo, les accidents, pannes d’électricité ou autres perturbations, «dans le but de faciliter les déplacements des gens».

L’ATMS est relié aux caméras et autres systèmes de surveillance du ministère ontarien des Transports, et il est conçu pour s’adapter à l’évolution des communications afin d’informer directement les automobilistes sur leurs téléphones et leurs (futurs) ordinateurs de bord des conditions routières et des changements importants.

Inversement, «le système permettra aussi aux automobilistes de nous alerter de toute situation nécessitant notre intervention», a indiqué Shawn Slack, le directeur des technologies informatiques de la Ville.

Une centaine de feux de circulation (sur plus de 700 à Mississauga) ont déjà été adaptés au nouveau système hybride (fils et sans-fils). Ils le seront tous d’ici 2018.

Se disant conscient des progrès parallèles en matière de piratage des systèmes informatiques, M. Slack estime que le nouveau ATMS de Mississauga est bien protégé contre les intrusions extérieures malveillantes. «Surtout, c’est un système flexible conçu pour pouvoir être adapté à des progrès que nous n’imaginons pas encore.»

Pour cette raison, il refuse d’accorder une durée de vie au nouveau système, qui pourrait simplement continuer d’évoluer pendant plusieurs décennies.

Shawn Slack, le directeur des technologies informatiques de la Mississauga.
Shawn Slack, le directeur des technologies informatiques de la Mississauga.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

TOYOTA YARIS, MODÈLE 2005

3
Modèle 2005. Excellent état intérieur et extérieur. Faible impôt et assurance. Mécaniquement bon et doux pour conduire. Garantie de trois mois disponible. Moteur en forme.
En lire plus...

Un sondage sur la modernisation de la Loi sur les services en français

Levée du drapeau franco-ontarien à Queen's Park l'an dernier.
L’AFO et l’AJEFO travaillent sur les priorités de la réforme de la LSF à proposer au gouvernement.
En lire plus...

24 juillet 2017 à 10h19

Marie-Andrée Vermette, nouvelle représentante de Toronto à l’AJEFO

Me Marie-Andrée Vermette
Elle s'est intéressée aux développements récents concernant le secret professionnel de l’avocat.
En lire plus...

24 juillet 2017 à 10h19

Opioïdes aux États-Unis: huit fois plus d’accrocs que de patients traités

opioides
Des coupes au programme Medicaid pénaliseraient les 2,5 millions d’Américains aux prises avec cette dépendance.
En lire plus...

24 juillet 2017 à 10h18

Quiz : Les Jeux du Canada

jeux-du-canada-28-juillet-13-aout
Vous connaissez les Jeux olympiques, les Jeux panaméricains et les Jeux du Commonwealth. Qu’en est-il des Jeux du Canada?
En lire plus...

24 juillet 2017 à 10h17

De Gaulle au Québec en juillet 1967

André Duchesne, La Traversée du Colbert – De Gaulle au Québec en juillet 1967, essai, Montréal, Éditions Boréal, 2017, 320 pages, 29,95 $.
50e anniversaire du «Vive le Québec libre!» aujourd'hui
En lire plus...

24 juillet 2017 à 9h49

Le Centre francophone embauche deux médecins

Le 555 Richmond ouest (près de Bathurst au sud de Queen). Le Centre francophone occupe tout le 3e étage.
Ses infirmières praticiennes peuvent diagnostiquer des problèmes de santé et poser des actes médicaux.
En lire plus...

21 juillet 2017 à 16h43

L’école franco de Cambridge 2e à la course internationale de robots

Joel Zhang, Andrew Mourcos et Guillaume Fernandes.
Contre des équipes universitaires
En lire plus...

21 juillet 2017 à 16h36

Treize jeunes scientifiques à deux km sous terre

Les 13 élèves de l’école secondaire catholique Père-René-de-Galinée, quelques parents bénévoles, les chercheurs James Pinfold et Ryan Bayes de SNOLAB, ont rencontré le ministre de la recherche, innovation et science de l’Ontario, Reza Moridi (au centre sur la photo), dans les installations souterraines de SNOLAB.
En septembre, ils se rendront en Suisse pour tester leur expérience dans les installations du CERN.
En lire plus...

21 juillet 2017 à 15h35

Le niveau du lac continue de baisser

Le barrage du Long-Sault, à l'Ouest de Cornwall, est l'un des régulateurs du niveau du fleuve St-Laurent.
Ce vendredi 21 juillet, le niveau du lac était de 20 cm de moins que le maximum du 29 mai.
En lire plus...

21 juillet 2017 à 13h46

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur