Déchets: l’Ontario vise une économie «circulaire»

ordures-dechets-garbage

1 mars 2017 à 16h18

En fouillant dans la vingtaine de millions de tonnes de déchets acheminées annuellement vers les sites d’enfouissement au Canada, on trouverait pour 1 milliard $ de ressources qui mériteraient d’être recyclées.

C’est le calcul qui sous-tend la nouvelle Stratégie pour un Ontario sans déchets du ministre Glen Murray, baptisée Vers une économie circulaire parce qu’on cherche à réutiliser, recycler, composter et réintégrer à l’économie une proportion croissante de nos déchets.

Glen Murray
Glen Murray

Le gouvernement libéral veut notamment:

• exiger que les producteurs assument l’entière responsabilité de la gestion environnementale et financière de leurs produits et emballages, notamment pour les petits électroménagers, outils électriques, piles, ampoules, tubes fluorescents, meubles, matelas, moquettes, vêtements et autres textiles;

• réduire le volume de déchets alimentaires et organiques envoyés dans les sites d’enfouissement;

• exiger que les secteurs industriel, commercial et institutionnel détournent des sites d’enfouissement une plus grande partie des déchets qu’ils produisent;

• interdire l’élimination de certains matériaux (déchets alimentaires, contenants de boissons, carton ondulé, ampoules et tubes fluorescents), et inciter leur réutilisation et recyclage;

• améliorer la surveillance dans le secteur de la gestion des déchets, notamment en exigeant des rapports d’activités.

Selon le gouvernement, de tels efforts participeraient à la «lutte contre les changements climatiques», car les émissions de gaz à effet de serre (méthane, notamment) provenant des déchets de l’Ontario ont augmenté de 25% au cours du dernier quart de siècle, «proportionnellement à l’accroissement des déchets».

Ceux qui s’inquiètent de la météo du prochain siècle mentionnent que le secteur des déchets serait responsable d’environ 6% des émissions totales de gaz à effet de serre dans la province.

Le recyclage serait également créateur d’emplois, le gouvernement estimant que pour chaque 1 000 tonnes de déchets réacheminés, 7 emplois sont créés, représentant plus de 700 000 $ en PIB.

Deux lois, l’une sur la récupération des ressources et l’économie circulaire, l’autre sur le réacheminement des déchets, sont entrées en vigueur le 30 novembre dernier, mais le gouvernement invitera sous peu la population à émettre des suggestions sur le contenu d’un éventuel plan visant à réduire les déchets alimentaires et organiques.

C’est «un plan d’action pour boucler la boucle», affirme le ministre de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique. «En effectuant une transition vers une économie circulaire faible en carbone, l’Ontario a l’occasion de diriger un mouvement mondial vers un modèle plus durable apportant des avantages considérables sur les plans économique, social et environnemental.»

circulaire_fr-copy

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La réalité augmentée au service du marketing

Une sculpture virtuelle, The Merging, qui a été présentée à la Nuit blanche de Toronto en 2016.
SEED offrre aux consommateurs des expériences numériques sensorielles pour les fidéliser à certaines marques.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h23

Écotourisme de montagne en harmonie avec la vie paysanne

Haïti, terre paysanne.
Vallue, en Haïti, est reconnue pour sa réputation hospitalière et son tourisme de montagne.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h23

L’Écosse, terre de héros et de légendes

Doune Castle.
Entrer dans les Highlands écossais, c’est pénétrer dans un univers minéral mystérieux.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h21

Destinations préférées cet été

Avec ses racines grecques et latines, la Provence attire les Québécois.
Le palmarès est basé sur les ventes de guides Ulysse.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h20

L’eau de Flint, Michigan: des accusations d’homicide

Des hauts fonctionnaires savaient depuis des mois que l'eau du robinet était contaminée. (Photo: philografy - Flickr - Creative commons - http://bit.ly/2sHuFIP)
Le directeur de la santé publique du Michigan et quatre de ses officiers viennent d’être accusés.
En lire plus...

Nos foyers et nos droits

ajefo
C’est sous le thème Canada 150 : Nos foyers et nos droits que s’est déroulé, les 23 et 24 juin, le 38e congrès de...
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h18

Quelles mesures, au juste, pour la petite enfance en français?

enfants garderie
Quand un parent ne peut plus attendre pour une place en français pour son enfant, il passe à l'anglais... et continue en anglais.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h17

Bravo aux finissants 2017!

finissants
Nos ados entrent dans une autre étape de la vie.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h16

Des jeunes énergiques à Niagara Falls

Des participants de l'école Saint-Antoine de Niagara Falls au Grand Défi Pierre Lavoie.
Des élèves de l’école Saint-Antoine ont campé au Stade olympique de Montréal.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h14

Le lien le plus fort entre le Canada et la France

Au vernissage de l'exposition Vimy à l'AFT: Jeremy Diamond, directeur de la Fondation Vimy, la députée provinciale de Thornhill, Gila Martow, le chef de police Mark Saunders, la photographe Racheal McCaig, le directeur de l'AFT Thierry Lasserre et le consul de France Marc Trouyet.
Le centenaire de Vimy à la galerie de l'Alliance française de Toronto.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h13

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur