Déchets: l’Ontario vise une économie «circulaire»

ordures-dechets-garbage

1 mars 2017 à 16h18

En fouillant dans la vingtaine de millions de tonnes de déchets acheminées annuellement vers les sites d’enfouissement au Canada, on trouverait pour 1 milliard $ de ressources qui mériteraient d’être recyclées.

C’est le calcul qui sous-tend la nouvelle Stratégie pour un Ontario sans déchets du ministre Glen Murray, baptisée Vers une économie circulaire parce qu’on cherche à réutiliser, recycler, composter et réintégrer à l’économie une proportion croissante de nos déchets.

Glen Murray
Glen Murray

Le gouvernement libéral veut notamment:

• exiger que les producteurs assument l’entière responsabilité de la gestion environnementale et financière de leurs produits et emballages, notamment pour les petits électroménagers, outils électriques, piles, ampoules, tubes fluorescents, meubles, matelas, moquettes, vêtements et autres textiles;

• réduire le volume de déchets alimentaires et organiques envoyés dans les sites d’enfouissement;

• exiger que les secteurs industriel, commercial et institutionnel détournent des sites d’enfouissement une plus grande partie des déchets qu’ils produisent;

• interdire l’élimination de certains matériaux (déchets alimentaires, contenants de boissons, carton ondulé, ampoules et tubes fluorescents), et inciter leur réutilisation et recyclage;

• améliorer la surveillance dans le secteur de la gestion des déchets, notamment en exigeant des rapports d’activités.

Selon le gouvernement, de tels efforts participeraient à la «lutte contre les changements climatiques», car les émissions de gaz à effet de serre (méthane, notamment) provenant des déchets de l’Ontario ont augmenté de 25% au cours du dernier quart de siècle, «proportionnellement à l’accroissement des déchets».

Ceux qui s’inquiètent de la météo du prochain siècle mentionnent que le secteur des déchets serait responsable d’environ 6% des émissions totales de gaz à effet de serre dans la province.

Le recyclage serait également créateur d’emplois, le gouvernement estimant que pour chaque 1 000 tonnes de déchets réacheminés, 7 emplois sont créés, représentant plus de 700 000 $ en PIB.

Deux lois, l’une sur la récupération des ressources et l’économie circulaire, l’autre sur le réacheminement des déchets, sont entrées en vigueur le 30 novembre dernier, mais le gouvernement invitera sous peu la population à émettre des suggestions sur le contenu d’un éventuel plan visant à réduire les déchets alimentaires et organiques.

C’est «un plan d’action pour boucler la boucle», affirme le ministre de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique. «En effectuant une transition vers une économie circulaire faible en carbone, l’Ontario a l’occasion de diriger un mouvement mondial vers un modèle plus durable apportant des avantages considérables sur les plans économique, social et environnemental.»

circulaire_fr-copy

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

L’humanité dans l’oeil de Yann Arthus-Bertrand

Le réalisateur et le directeur de la cinématographie de Human: Yann Arthus-Bertrand et Bruno Cusa, à l'Alliance française de Toronto le mardi 18 avril.
Yann Arthus-Bertrand, c’est le grand-père qu’on rêverait tous et toutes d’avoir. On s’imagine que le soir, au coin du feu, il nous raconterait les...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h52

Dianne Bos éclaire une guerre centenaire

Dianne Bos: Tranchées, Parc commémoratif canadien de Vimy, France (2014) 72x72cm.
Depuis le 3 avril et jusqu’au 8 septembre prochain, le Centre culturel canadien à Paris accueille l’exposition de l’artiste ontarienne Dianne Bos, intitulée The...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h50

Parlons chanson… avec Luc De Larochellière

Luc De Larochellière (Photo: Panneton-Valcourt)
Au fil des ans et des albums, Luc De Larochellière s’inscrit dans la durée en signant une œuvre qui se démarque tant par ses...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h48

Quand les Autochtones passent derrière la caméra

Kathleen Ivaluarjuk Merritt et Susan Aglukark pratiquent le chant de gorge dans les espaces du Grand Nord.
Quoi de mieux pour comprendre l’histoire, la culture et la créativité des Premières Nations qu’en les faisant passer derrière la caméra? C’est à travers une...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h44

Y a de la joie, y a de la création

Toronto, par Bruno Roux.
Quatre artistes et amis français de Toronto exposent leurs œuvres –des peintures et des sculptures qui éveillent la joie – depuis le 19 avril et jusqu’au...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h42

Le Cuba hors plages vous attend

L'hôtel Los Jazmines.
Selon le bureau du tourisme cubain, 98% des Canadiens qui voyagent à Cuba vont essentiellement dans des centres de vacances tout inclus. «Je rencontre...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h40

Winnipeg, la porte de l’Ouest

Le site historique La Fourche. (Photo: Sandra Dorélas)
On connaît Winnipeg, capitale du Manitoba, pour son équipe de hockey, les Jets, et pour son fameux personnage Winnie l’ourson. Mais Winnipeg, c’est évidemment...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h38

Molière reste d’actualité

Monsieur Jourdain interprété par François-Michel Pellequer.
La troupe des Anciens de l’Université de Toronto s’est attaquée au Bourgeois gentilhomme, les 21 et 22 avril au théâtre George Ignatieff. Mise en...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h36

Pas d’erreur pour les élèves du Collège français

La troupe de «Erreur des pompes funèbres en votre faveur», à l'issu de leur première.
Peut-être que les pompes funèbres se sont trompées sur le nom du défunt, mais le Collège français a eu raison de faire confiance à ses...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h34

La francophonie canadienne a souvent fait bon usage du Sénat

rep-francophoniecanadienne
«Les sénateurs des communautés francophones et acadienne du Canada (CFC) ont souvent mobilisé l’opinion publique sur les questions linguistiques, une tradition qui se poursuit....
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h32

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur