Débat le 23 mai pour les candidats français de l’Amérique du Nord

Les Républicains et En Marche! s’activent à Toronto

Roland Lescure (En Marche!) et Frédéric Lefebvre (LR-UDI).

Roland Lescure (En Marche!) et Frédéric Lefebvre (LR-UDI).


19 mai 2017 à 12h44

Un débat ouvert aux 19 candidats (!) qui se disputent la circonscription de l’Amérique du Nord à l’Assemblée nationale française aura lieu à Montréal, diffusé en direct en ligne, ce mardi 23 mai de 18h30 à 20h30. L’événement est organisé par les sites d’information French Morning (États-Unis) et Maudits Français (Montréal).

Le million d’électeurs des 11 circonscriptions de l’extérieur de l’Hexagone (environ 2% du corps électoral) votent le 3 juin, soit une semaine avant le premier tour en France (11 juin), et le 17 juin, cette fois la veille du deuxième tour en France, en personne à leur consulat ou par procuration.

Frédéric Lefebvre

En 2012, c’est une socialiste qui avait remporté la circonscription de l’Amérique du Nord, mais son élection avait été annulée en raison d’irrégularités concernant son financement. Une nouvelle élection, l’année suivante, avait donné la victoire à l’ex-ministre UMP (aujourd’hui Les Républicains) Frédéric Lefebvre, à nouveau candidat en 2017.

Celui-ci est plutôt centriste (soutenu activement par l’ex-candidat aux primaires de la droite et du centre Alain Juppé), ce qui convient parfaitement au conseiller consulaire torontois Marc Albert Cormier, qui organisait le 17 mai une rencontre d’organisation LR-UDI.

«Nous sommes confiants que Frédéric Lefebvre conservera ses appuis parce qu’il visite régulièrement toutes les régions de sa circonscription et parce qu’il fait du bon travail», témoigne M. Cormier.

Roland Lescure

Le lendemain soir, c’était au tour de Thomas Gallezot, organisateur à Toronto du mouvement En Marche! (rebaptisé La République En Marche!) du nouveau président Emmanuel Macron, de rassembler une demi-douzaine de personnes dans un bar pour discuter de leur candidat en Amérique du Nord, Roland Lescure, ancien numéro deux de la Caisse de dépôts et de placements du Québec.

Même si M. Lescure est peu connu à l’extérieur du Québec et qu’il semble réticent à en sortir, menant sa campagne surtout sur les médias sociaux, c’est vraisemblablement Lefebvre et Lescure qu’on retrouvera au second tour, selon M. Gallezot.

En France aussi, Les Républicains seraient talonnés par les candidats d’En Marche!, dans le contexte d’un effondrement du vote socialiste, et suite à la constitution du nouveau gouvernement centriste dont les principaux piliers (le premier ministre Édouard Philippe et les ministres économiques) sont identifiés aux Républicains.

«Le Parti socialiste est mort et Les Républicains veulent sauver les meubles», image M. Gallezot, qui reconnaît toutefois qu’En Marche! n’aura pas la partie aussi belle aux législatives qu’Emmanuel Macron à la présidentielle.

Participation moindre?

Ces législatives susciteraient moins d’intérêt que la dernière présidentielle. Une participation moindre tend à favoriser les élus en place. Le parti du président pourrait donc se retrouver minoritaire, voire deuxième ou troisième.

En Amérique du Nord, le candidat socialiste Yan Chantrel est associé au courant «gauche de la gauche» de Benoit Hamon, qui n’a recueilli que 6% des suffrages au premier tour de la récente présidentielle.

MM. Lescure et Chantrel résident au Québec, alors que M. Lefebvre habite à Paris. «Mais ce n’est pas spécialement un avantage», soutient M. Cormier: «Frédéric Lefebvre est connu à travers le continent, et c’est bien sûr à Paris que travaille le député». Il y aurait même une certaine «rivalité», dit-il, entre les Français du Québec et ceux du reste de l’Amérique du Nord…

Par contre, c’est à Montréal qu’on trouve la plus grosse communauté de Français sur le continent, et Emmanuel Macron a obtenu des scores encore plus impressionnants au Canada et aux États-Unis qu’en France.

France insoumise

Les 19 candidats inscrits ne participeront probablement pas tous au débat de mardi. Il sera intéressant de voir si le candidat du Front national de Marine Le Pen, Denis Franceskin, basé au New Jersey, fera le déplacement.

La candidate de France insoumise, Clémentine Langlois, d’Ottawa, devrait pouvoir s’y rendre. Elle a déclaré à un blogue de parlementaires que le parti néo-communiste de Jean-Luc Mélenchon (quatrième avec 19% des suffrages à la présidentielle) «n’est qu’au début de son histoire».

Marc Cormier déplore l’interférence d’une autre candidature de «droite», celle de Damien Regnard, établi en Louisiane, qui compliquerait la tâche de Frédéric Lefebvre. Dans le sillage d’une élection présidentielle qui a complètement réarrangé l’échiquier politique français, le vote des Français de l’Amérique du Nord pourrait lui aussi causer des surprises.

Tant Marc Cormier que Thomas Gallezot soulignent que la plupart des candidats tiennent à peu près le même langage sur les enjeux qui interpellent les Français expatriés: meilleure reconnaissance de leur diplôme français au Canada, accélération des procédures d’obtention de visas ici et de couverture santé de retour en France, bourses d’études plus généreuses dans les lycées français de Montréal, Toronto, New York…

Frédéric Lefebvre fera valoir le travail accompli et son réseau déjà établi, Roland Lescure les avantages de sa proximité du pouvoir.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Un cabaret en plein air pour la 7e édition de Franco-Fierté

franco-fierte
FrancoQueer, l’organisme ontarien francophone «par et pour» les personnes LGBTQ, prépare la 7e édition de son festival Franco-Fierté, qui comprendra une demi-douzaine d’activités entre le...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h27

Ambiance jazz pour la chanson française

Suzie Bisaillon, Cyril Mignotet et Noémi Parenteau-Comfort.
Ce dimanche 14 mai, au Local Gest rue Parliament, se produisait le tout nouveau groupe Ambiance The Band, spécialisé dans la chanson française, réunissant Cyril...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h18

Une interprétation très libre du Petit Prince

Jonathan Séguin (le Petit Prince) et Sandra Uhlrich (le renard).
Une centaine d’élèves de l’école secondaire catholique Saint Frère-André, à Toronto, ont offert une adaptation libre et contemporaine des textes du roman Le Petit Prince...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h17

Un diplôme honorifique du Collège Boréal à Dada Gasirabo

Dada Gasirabo
Le Collège Boréal conférera un diplôme honorifique en Affaires et services communautaires à la directrice générale d’Oasis Centre des femmes à Toronto, Mme Dada...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h16

Remaniements aux directions des écoles de Viamonde

Des cadres du Conseil scolaire Viamonde avec (à l'avant au centre, costume bleu) Martin Bertrand, le directeur de l'Éducation.
Plusieurs directions et directions adjointes d’écoles du Conseil scolaire Viamonde relèveront de nouveaux défis lors de la prochaine l’année scolaire. L’ouverture des nouvelles écoles...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h15

Beau Dommage et Stéphane Venne au Panthéon

Beau Dommage
Le groupe Beau Dommage et l’auteur-compositeur Stéphane Venne font partie des artistes qui seront intronisés cette année au Panthéon des auteurs-compositeurs canadiens. Ils seront...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h14

Quand un mot innu devient une phrase en français

Anne-Marie Proulx
La jeune artiste Anne-Marie Proulx a parcouru une grande partie du Grand Nord québécois, dans le territoire du Nitassinan où vivent les Innus, intéressée d’abord...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h13

Visite de parlementaires marocains

La délégation de parlementaires marocains devant l'Assemblée législative de l'Ontario.
Une demi-douzaine de parlementaires marocains étaient de passage à Montréal et Toronto la semaine dernière, pour discuter d’échanges économiques et culturels avec nos gouvernements...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h12

Les droits linguistiques des minorités sont interreliés

Maître Michael Bergman
Si le déclin de la langue anglaise dans le système juridique québécois ne peut pas être arrêté, le raisonnement pour un accès réel à...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h11

Honneur à deux juristes

Me Danielle Manton et le prof Denis Boivin.
C’est lors du gala de son 38e congrès annuel, le 24 juin à Ottawa, que l’Association des juristes d’expression française de l’Ontario (AJEFO) décernera...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h10

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur