De la traduction des prénoms


27 mai 2008 à 18h23

Dans ma plus récente chronique, j’abordais la question des mots d’origine hongroise et tchèque. Le prétexte pour un tel sujet ? Un voyage merveilleux que je venais de faire et qui m’avait inspiré un sujet pour notre rendez-vous dans ces pages.

Évidemment, quand on pense à des mots provenant d’une langue étrangère, on fait tout de suite référence à des noms communs ou à des mots du vocabulaire courant. Mais mon voyage en Europe centrale m’aura permis de découvrir un autre monde fascinant sur le plan linguistique: celui des prénoms. Des prénoms que l’on traduit d’une langue à l’autre et dont on ignore souvent les liens de parenté.

Tout a commencé à Prague. Il y a un endroit formidable dans cette ville, une sorte de grande artère commerciale dominée par quelques beaux édifices, deux rangées de tilleuls et une statue équestre de Venceslas, le saint patron de la République tchèque. La place s’appelle d’ailleurs «place Venceslas» et on l’écrit parfois «place Wenceslas».

Pourtant, en tchèque, on ne trouve aucune trace du nom «Wenceslas» ou «Venceslas» sur les cartes touristiques ou les panneaux d’indications. En tchèque, on écrit «Vaclavske namesti». Il y a bien quelques accents graves et aigus sur des voyelles incongrues et pour lesquelles il serait ardu de trouver où ils se trouvent sur mon clavier français, mais je vous en fais grâce.

Saint Wenceslas, en tchèque, c’est saint Vaclav. Voilà la clé de l’énigme.

Les prénoms tels que nous les connaissons en français ne sont pas toujours semblables dans d’autres langues. Souvent, la ressemblance fait en sorte que l’on associe facilement un prénom français à son équivalent dans des langues étrangères. On sait tous que «Jean» se dit «John» en anglais. Il se dit aussi «Johann» en allemand, «Juan» en espagnol et «Giovanni» en italien. On se doute bien que «Anthony», «Anton» et «Antonio» sont des équivalents pour «Antoine».

Ce que l’on sait moins, c’est que «Guy» devient «Vito» en italien. D’ailleurs, toujours à Prague, la cathédrale «svatého Vita» est dédiée à saint Guy. «Vita» est donc «Guy» en tchèque.

En Hongrie, la basilique Saint-Étienne s’appelle «szent Istvan», dont la prononciation se rapproche de celle de «Stéphane». Normal, puisque en anglais, «Étienne» devient «Stephen» ou «Steve». En espagnol, c’est «Esteban». Et en italien, c’est «Stefano». Le habitants de Saint-Étienne, en France, sont d’ailleurs des «Stéphanois».

On s’étonnera aussi d’apprendre qu’«Elisabeth» est l’équivalent anglais d’«Isabelle». Ou que le prénom «Benoit» devient «Benedict» en anglais, «Benedikt» en allemand, «Benito» en espagnol et «Benedetto» en italien.

Les traductions courantes de «Charles», que l’on trouve aussi bien en français qu’en anglais, sont «Karl» en allemand, «Carlos» en espagnol et «Carlo» en italien. Le prénom espagnol «Orlando» n’est nul autre que «Roland» en français.

Beaucoup d’allemands s’appellent «Klaus». En français, ce seraient des «Claude». Quant aux «Otto», ils deviennent «Eudes» en français. Et «Ottone» ou «Oddone» en italien.

Les traductions de «Guillaume» sont aussi nombreuses: «William» en anglais, «Wilhelm» en allemand, «Guillermo» en espagnol et «Guglielmo» en italien. Marconi était donc un Guillaume, tout comme Shakespeare…

En anglais, «Henri» peut se dire aussi bien «Henry» que «Harry». En allemand, le prénom devient «Heinrich», alors qu’il se transforme en «Enrique» et en «Enrico» selon que l’on parle espagnol ou allemand. Même tempête d’équivalents pour «Jacques», qui devient «James» en anglais, «Jakob» en allemand, «Jaime» ou «Jago» en espagnol, et «Giacomo» en italien.

La liste s’allonge avec «Louis» qui devient «Ludwig» en allemand. Ou encore avec «Pierre», qui fait «Peter» en allemand et en anglais, «Pedro» en espagnol et «Pietro» en italien.

De plus en plus, la langue française est poreuse en ce qui a trait aux noms propres. On trouve donc de nombreux francophones qui portent un prénom emprunté à une langue étrangère. Il suffit d’observer le nombre de «William» nés au Québec au cours des cinq dernières années. Il en va de même pour ceux qui s’appellent «Hugo», traduction de «Hugues», ou «Michael» et «Miguel», qui sont des versions exotiques de «Michel», tout simplement.

Et vous? Votre prénom a-t-il des équivalents étrangers? Fouillez un peu… Les trouvailles sont parfois étonnantes!

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Les îles de Toronto toujours inondées

Les pluies des derniers jours n’ont pas aidé la situation des îles de Toronto où on lutte contre la montée des eaux.
En lire plus...

26 mai 2017 à 19h01

Le conflit entre Metrolinx et Bombardier s’envenime

Train Eglinton Crosstown
L’agence de transport ontarienne Metrolinx a fait appel de la décision d’un juge l’empêchant d’annuler un contrat de 770 millions $ accordé à Bombardier...
En lire plus...

25 mai 2017 à 12h35

Greffes, botox et piña colada

Injection de botox. (Photo: James Mutter - Flickr - Creative commons (http://ow.ly/zwY930bYc28 )
Cuba, Mexique et Costa-Rica. Ces destinations offrent bien plus aux touristes que leur cuisine ou leurs plages exotiques. Du traitement de canal à la...
En lire plus...

L’école Georges-Étienne-Cartier bouclée

eec-georges-etienne-cartier
L’école élémentaire catholique Georges-Étienne-Cartier a été bouclée vers 13 h 25 mardi, à cause de la présence d’un homme armé dans les environs.
En lire plus...

23 mai 2017 à 16h53

La viande artisanale fait sensation

viande
Il y a cinq ans, Mike Mckenzie, un passionné de salami et les viandes fumées, décidait de se lancer dans la production de ses propres...
En lire plus...

150 édifices de Toronto en accès libre

On pourra visiter le Centre des enfants et familles autochtones, rue College, le weekend des 27 et 28 mai.
Pas moins de 150 lieux et édifices historiques ou insolites, habituellement réservés à leurs seuls utilisateurs, seront ouverts au public à l’occasion de la 18e édition annuelle...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h30

Le printemps en musique dans la région du Niagara

Justin Kauflin.
Synergie musique et vin, combinée à la beauté et aux richesses historiques de Niagara-on-the-Lake, la 4e édition du festival Spring Into Music, de l’organisme Bravo...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h28

Une autre grosse FrancoFEST à Hamilton les 23 et 24 juin

Le concert du duo Whitehorse clôturera la FrancoFEST de Hamilton le soir du 24 juin.
La FrancoFEST de Hamilton continue l’exploit d’offrir le plus grand festival d’arts et de culture francophone de la péninsule du Niagara, tout en préservant...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h28

Un cabaret en plein air pour la 7e édition de Franco-Fierté

franco-fierte
FrancoQueer, l’organisme ontarien francophone «par et pour» les personnes LGBTQ, prépare la 7e édition de son festival Franco-Fierté, qui comprendra une demi-douzaine d’activités entre le...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h27

Ambiance jazz pour la chanson française

Suzie Bisaillon, Cyril Mignotet et Noémi Parenteau-Comfort.
Ce dimanche 14 mai, au Local Gest rue Parliament, se produisait le tout nouveau groupe Ambiance The Band, spécialisé dans la chanson française, réunissant Cyril...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h18

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur