Commissaire cherche interlocuteur

François Boileau.

Le commissaire aux services en français de l’Ontario, François Boileau, recommande au président de l’Assemblée législative de mettre en place un Comité permanent sur les services en français afin de traiter des questions liées au bien-être et à l’épanouissement de la communauté francophone de l’Ontario.

Il s’agit là de la première recommandation du rapport annuel 2013-2014 du commissaire, intitulé Une institution francophone s’enracine (la sienne), publié jeudi dernier.

En janvier, le Commissariat a quitté le giron gouvernemental pour faire partie intégrante de l’Assemblée législative de l’Ontario à titre d’organisme indépendant (comme la Vérificatrice ou de l’Ombudsman). Mais François Boileau fait remarquer qu’il n’a pas de véritable interlocuteur au sein du Parlement pour assurer le suivi aux recommandations formulées dans ses rapports.

«Je veux dialoguer avec mes 107 nouveaux patrons – les députés –, mais je me suis aperçu qu’il n’y a nulle part au Parlement où obtenir une réaction aux recommandations et propos rendus dans mes rapports. Il est donc souhaitable que les élus se dotent d’une véritable tribune pour examiner les questions et enjeux liés à l’application de la Loi sur les services en français», a déclaré le commissaire.

La ministre déléguée aux Affaires francophones, Madeleine Meilleur, reste cependant une «interlocutrice» de François Boileau, tout comme les critiques de l’opposition aux Affaires francophones, France Gélinas pour le NPD et Gila Matlow pour les conservateurs.

Mme Meilleur a d’ailleurs déclaré la semaine dernière que le commissaire «continue d’aider le gouvernement à améliorer la qualité de la prestation des services en français».

Stabilité

En conférence de presse, François Boileau s’est permis de se réjouir de la récente élection d’un gouvernement majoritaire à Queen’s Park. «Qui dit majorité dit stabilité», a-t-il souligné. «Ceci offrira pour les prochaines années une belle continuité et permettra de poursuivre les avancées entamées des dossiers prioritaires du Commissariat.»

Dans une autre recommandation, le commissaire demande au gouvernement d’entamer un dialogue avec le public quant à ses actions à l’appui de l’application de la Loi sur les services en français «par l’entremise du dépôt d’un rapport annuel détaillé, engagé et pertinent sur les affaires de l’Office des affaires francophones».

«L’indépendance du commissaire lui permet d’être encore plus pertinent dans ses recommandations», a réagi le président de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO), Denis Vaillancourt.

Selon lui, «il est effectivement essentiel d’avoir un comité permanent à Queen’s Park pour veiller à faire un suivi des recommandations qui sont formulées dans les rapports annuels du commissaire. De plus, nous sommes absolument convaincus de la nécessité d’avoir, chaque année, un rapport de l’Office des affaires francophones.»

Le septième rapport annuel du commissaire propose aussi que le ministre des Affaires civiques et de l’Immigration se dote, durant l’exercice financier 2014-2015, d’un groupe d’experts en matière d’immigration francophone afin d’élaborer un plan pour atteindre la cible de 5% d’immigration francophone.

Et il incite la Procureure générale (toujours Madeleine Meilleur) à mettre en œuvre un projet pilote d’amélioration de l’accès à la justice en français.

Il manifeste une certaine impatience dans certains dossiers, qualifiant par exemple de «décevante et incompréhensible» la réponse du gouvernement à la première recommandation de son dernier rapport annuel sur l’accès aux services en français des populations les plus fragiles de la société.

Offre active

Le commissaire se dit par ailleurs «stupéfait» de la réponse du gouvernement concernant sa recommandation d’une directive claire en matière d’offre active des services en français.

Un nouveau règlement n’a rien réglé selon lui, et l’idée de sensibiliser davantage les employés de la fonction publique «ne représente qu’un remède homéopathique à une problématique systémique». Tout dépend encore de la bonne volonté de chaque institution gouvernementale, rien n’est obligatoire.

L’offre active de services en français est encore plus problématique chez les tierces parties (communautaires ou privées) contractées par le gouvernement pour offrir des services publics.

Dans le domaine de la santé, notamment, «une sérieuse menace plane». Le gouvernement aurait en effet déterminé que les fournisseurs de services de santé ne sont pas assujettis au règlement sur les tiers en raison de leur relation particulière avec les réseaux locaux d’intégration des services de santé (RLISS). Les fournisseurs de services de santé ne travailleraient pas directement pour le compte du gouvernement et seraient ainsi exemptés de fournir des services en français.

«C’est donc dire», s’insurge le commissaire, «que si les RLISS n’existaient pas, certains fournisseurs de services dans le domaine de la santé seraient assujettis à la Loi»!

«Il s’agit de haute voltige juridique que les Franco-Ontariens ne connaissent que trop bien. Avec un tel argumentaire, on s’éloigne considérablement de l’esprit de la loi», dénonce François Boileau.

Celui-ci rapporte par ailleurs qu’il planche sur:

• l’amélioration du régime d’acquisition des écoles, très critiqué par nos conseils scolaires de langue française, notamment à Toronto et dans le centre-sud de la province, dont les écoles débordent alors que plusieurs bâtiments appartenant à des conseils scolaires anglophones sont à moitié vides;
• les services en français des sociétés d’aide à l’enfance et de soins à domicile aux aînés;
• la place du français aux Jeux PanAm de Toronto en 2015;
• la désignation de nouvelles régions sous la Loi des services en français et les services en français à Ottawa.
Bons coups
Le commissaire souligne aussi plusieurs «bons coups»:
• la présence de l’Ontario au sein d’un comité de Citoyenneté et Immigration Canada sur les communautés francophones en milieu minoritaire;
• une consultation sur les entreprises sociales francophones;
• un forum de représentants des Réseaux locaux d’intégration des services de la santé (RLISS), des Entités de planification des services de santé en français et du ministère de la Santé et des Soins de longue durée;
• une étude sur les besoins juridiques des femmes francophones de l’Ontario
Il distribue ainsi une trentaine de «pratiques exemplaires», «initiatives encourageantes» et «mentions honorables»…

Le Commissariat a reçu 280 plaintes au cours des douze derniers mois, 55% d’entre elles pour des manquements aux services en français dans l’Est de l’Ontario et 32,5% à Toronto et dans le Centre de la province. 190 plaintes ont été jugées «recevables», une pluralité d’entre elles (43) contre le ministère de la Santé et des Soins de longue durée, qui est, il est vrai, le plus gros ministère du gouvernement.

Le rapport 2013-2014 du Commissaire aux services en français de l’Ontario

Javascript est requis pour voir les commentaires alimentés par Disqus.

+Récents

Combo «Agri-Culture» autour de St. Catharines

Ruelle de grafittis et murales devant le FirstOntario Performing Arts Centre à St. Catharines. (Photo: Nathalie Prézeau)

Le seul spectacle en français que l’imitateur André-Philippe Gagnon fera cet automne lors de sa tournée ontarienne sera celui de St. Catharines le 20 octobre. On pourrait s’étonner qu’une ville de 130 000 habitants, dont environ 4 000 francophones, ait pris une telle initiative, mais le magnifique centre des arts FirstOntario Performing Arts Centre, géré […]


26 septembre 2016 à 23h32

Tintamarre de 1000 jeunes à Toronto pour le Jour des Franco-Ontariens

Les élèves de nos deux conseils scolaires se sont rassemblée en face de l'hôtel de ville de Toronto pour la levée du drapeau franco-ontarien.

Plus d’un millier d’élèves des écoles françaises laïques et catholiques de Toronto ont bravé la pluie pour se rassembler au centre-ville, vendredi midi, pour fêter le Jour des Franco-Ontariens (officiellement ce dimanche 25) et chanter Mon beau drapeau pendant qu’était hissé le drapeau vert et blanc au mat de l’hôtel de ville. À 10h, plusieurs […]


23 septembre 2016 à 21h34

Université franco-ontarienne: Dyane Adam présidera un Conseil de planification

Dyane Adam

L’ancienne commissaire aux langues officielles du Canada, Dyane Adam, ex-principale du campus Glendon de l’Université York, présidera un nouveau «Conseil de planification pour une université de langue française». Ce n’est pas encore la gouvernance d’une future université franco-ontarienne, réclamée par le mouvement associatif et le projet de loi privé de la députée néo-démocrate France Gélinas, […]


22 septembre 2016 à 16h46

Concours IDÉLLO pour transformer l’expérience en classe

TFO-idello

Depuis le 22 septembre, toutes les écoles primaires et secondaires de l’Ontario et du Québec peuvent s’inscrire au concours Votre école IDÉLLO de TFO. Deux écoles gagnantes seront transformées en un environnement d’apprentissage numérique «stimulant, interactif et collaboratif». «C’est la première d’une série d’initiatives éducatives qui seront déployées à travers le Canada», indique Glenn O’Farrell, […]


28 septembre 2016 à 14h16

Des produits ontariens qui rivalisent avec l’huile d’olive

Jason Persall

Devant la chute des prix des cultures, il y a une dizaine d’années, le producteur de céréales ontarien Jason Persall a dû chercher des moyens d’apporter une valeur ajoutée à sa ferme familiale du comté de Norfolk, au bord du lac Érié. Aujourd’hui, sa marque Pristine Gourmet est populaire tant auprès des chefs qu’auprès des […]


28 septembre 2016 à 12h31

Un «écolodge» de Village Monde en Indonésie

Le projet d'écolodge de Village Monde en Indonésie

Le fondateur de l’organisation québécoise Village Monde, Charles Mony, construira un «écolodge» en Indonésie, grâce à un partenariat avec Filaction via le fond Capital Équitable. Le gite touristique devrait ouvrir ses portes en juin 2017, a-t-il annoncé le 27 septembre, Journée mondiale du tourisme. Tourisme responsable Village Monde soutient des initiatives «améliorant les conditions de […]


28 septembre 2016 à 12h15

Vélo: le casque est efficace, mais…

casquevelo02-e338cc8d848561d8bc89545916ff3fedcba28fe7

La mort d’un cycliste est toujours un événement malheureux. Mais beaucoup sont prompts à y coller la phrase accusatrice: «le cycliste ne portait pas de casque». Depuis le milieu des années 1980, une vingtaine d’études ont confirmé l’efficacité du casque pour prévenir les blessures à la tête — et donc, certains décès. Cependant, cette protection […]


28 septembre 2016 à 11h25

Pas de nouveaux projets d’énergie renouvelable

eoliennes

Dans le but de réduire la facture d’électricité des Ontariens – un enjeu électoral de plus en plus sensible – le gouvernement provincial suspend la deuxième ronde de son processus d’approvisionnement pour les grands projets d’énergie renouvelable, mettant fin à l’achat de plus de 1000 mégawatts  d’énergie solaire, éolienne, hydroélectrique, de bioénergie et d’énergie produite […]


27 septembre 2016 à 17h44

La Cour suprême de Colombie-Britannique reconnaît des besoins spéciaux aux écoles francophones

cb

La Cour suprême de Colombie-Britannique accédé partiellement à la requête du milieu scolaire francophone. Le gouvernement devra financer du transport additionnel mais pas nécessairement la construction de nouvelles écoles.

TFO #ONfr
27 septembre 2016 à 16h41

Une majorité de résidents pour une ville d’Ottawa bilingue

OttawaBilingue

72% des résidents d’Ottawa appuieraient le bilinguisme officiel de la Ville si la démarche n’impose pas de coûts additionnels et ne cause pas de pertes d’emploi, selon un récent sondage publié ce mardi par le regroupement #OttawaBilingue. Une bonne majorité d’entre eux (68%) croient aussi que le bilinguisme officiel de la Ville aurait un impact […]


27 septembre 2016 à 11h58

Débat Trump-Clinton non concluant

Donald Trump, Hillary Clinton.

On n’a pas eu à éponger de sang sur la scène de l’université Hofstra (New York) après le premier débat télévisé Trump-Clinton lundi soir, les deux candidats présidentiels américains paraissant retenir leurs coups. Hillary Clinton et Donald Trump ont esquivé relativement facilement les allusions/allégations/accusations les plus dangereuses et sont même restés plutôt polis l’un envers l’autre. […]


27 septembre 2016 à 2h11

Une première croisière «French Touch» réussie

Embarquement sur le Empress of Canada.

La croisière French Touch du jeudi 22 septembre a rassemblé une centaine de personnes sur le bateau à trois ponts Empress of Canada. Cette première activité de Clink Toronto, l’entreprise d’Adra Berezintsev, a permis à ces curieux de manger, danser, réseauter et découvrir des jeunes professionnels franco-torontois et leurs projets. «Je veux promouvoir des entreprises […]


26 septembre 2016 à 23h22
Voir tous les articles

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur