Ce printemps, offrez-vous un stage de «jeu caméra»

Avec Valérie Lecomte, de Théâtre à coeur

Valérie Lecomte et ses élèves du Théâtre à coeur

Valérie Lecomte et ses élèves du Théâtre à coeur


28 mars 2017 à 1h48

Acteurs professionnels ou amateurs, l’enseignante Valérie Lecomte propose un stage de deux jours, les 1er et 8 avril, en technique de jeu devant la caméra, au studio de création du Théâtre français de Toronto (6e étage du 21 rue Collège).

Valérie Lecomte est actrice, réalisatrice et enseignante de théâtre. Elle vit au Canada depuis 13 ans, un pays coup de cœur pour cette actrice à la carrière prometteuse, qui a fondé la compagnie Théâtre à coeur à Vancouver en 2009, qu’elle a réinstallée à Toronto l’an dernier.

Valérie Lecomte. (Photo: Shimon)
Valérie Lecomte. (Photo: Shimon)

«J’ai eu une carrière de 11 ans comme professionnelle en France et travaillé avec des réalisateurs connus. Au Canada, ce n’est pas très évident de percer en tant qu’immigrante et de faire sa carrière, mais j’ai beaucoup de plaisir à enseigner.»

Valérie Lecomte, souhaite vivre de sa passion: l’art du cinéma. La double casquette d’enseignante et de comédienne est une chose précieuse à ses yeux: «je veux garder cette connexion avec l’activité torontoise», nous confie cette maman d’un petit garçon.

Ce qu’elle aime à Toronto, c’est aussi de pouvoir évoluer dans un milieu bilingue, et que le milieu du cinéma est plus actif.

Adepte de la méthode de Michael Tchekhov, dont elle est en cours de certification en enseignement, Valérie pratique ses techniques dans ses classes. «Ce sont des procédés respectueux du comédien et de l’humain. L’émotion est véhiculée par le corps; je ne suis pas pour un travail psychologique extrême», dit-elle. «Le théâtre est aussi une thérapie. Je ne fais pas de l’art-thérapie, mais toutes les formes d’expressions ouvrent des portes émotionnelles.»

Pour ce stage, Valérie Lecomte propose une formation approfondie. Les stagiaires auront l’opportunité de pratiquer des exercices sur le corps, le souffle, la voix, l’imagination et la spontanéité lors d’un «échauffement actif» en première partie de séance. Suivi d’un travail sur des microscènes: «une implication du corps et de l’esprit est nécessaire pour s’immerger dans la pratique théâtrale».

C’est à partir de la deuxième séance que seront dirigées et filmées les prestations, puisqu’en effet le but de cette formation est bien de jouer «en situation d’audition: une scène préparée et filmée».

Valérie Lecomte au théâtre français de Toronto, en stage de jeu caméra 2016.
Valérie Lecomte au studio du Théâtre français de Toronto, en stage de jeu caméra.

Il est bien connu que le théâtre a un effet positif sur les actants. L’avantage est donc de pouvoir s’exprimer devant la caméra au travers de divers exercices ludiques et de concentration.

Pour intégrer la formation, il suffit de remplir un formulaire d’inscription, disponible sur le site de Théâtre à cœur. Le nombre de places est limité à 8 élèves. Le tarif pour les deux séances est de 96 $, ajouté à cela 25 $ pour repartir avec vos vidéos sur clés USB.

«En tant que comédienne, je souhaite avoir encore plus de projets, j’aimerais rencontrer plus de réalisateurs. Avec Théâtre à cœur, j’aimerais aller plus loin, je peux animer des classes, faire des interventions en entreprise ou du coaching privé, le tout en français et en anglais.» Elle souhaite aussi ouvrir une classe dans la région de Durham en 2018.

Après À cœur ouvert, Valérie Lecomte poursuit actuellement la réalisation de son second court-métrage, qui va s’articuler sur le thème de la perte et des jumeaux.

En tant que comédienne, nous pouvons la retrouver dans le film à huis clos Pardonnez-moi mon père, réalisé par Mark Datuin, qui a notamment été projeté au Micro-Budget Film Festival, au World Film Festival, au Queens International Film Festival, et nominé au Flager Film Festival.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Les îles de Toronto toujours inondées

Les pluies des derniers jours n’ont pas aidé la situation des îles de Toronto où on lutte contre la montée des eaux.
En lire plus...

26 mai 2017 à 19h01

Le conflit entre Metrolinx et Bombardier s’envenime

Train Eglinton Crosstown
L’agence de transport ontarienne Metrolinx a fait appel de la décision d’un juge l’empêchant d’annuler un contrat de 770 millions $ accordé à Bombardier...
En lire plus...

25 mai 2017 à 12h35

Greffes, botox et piña colada

Injection de botox. (Photo: James Mutter - Flickr - Creative commons (http://ow.ly/zwY930bYc28 )
Cuba, Mexique et Costa-Rica. Ces destinations offrent bien plus aux touristes que leur cuisine ou leurs plages exotiques. Du traitement de canal à la...
En lire plus...

L’école Georges-Étienne-Cartier bouclée

eec-georges-etienne-cartier
L’école élémentaire catholique Georges-Étienne-Cartier a été bouclée vers 13 h 25 mardi, à cause de la présence d’un homme armé dans les environs.
En lire plus...

23 mai 2017 à 16h53

La viande artisanale fait sensation

viande
Il y a cinq ans, Mike Mckenzie, un passionné de salami et les viandes fumées, décidait de se lancer dans la production de ses propres...
En lire plus...

150 édifices de Toronto en accès libre

On pourra visiter le Centre des enfants et familles autochtones, rue College, le weekend des 27 et 28 mai.
Pas moins de 150 lieux et édifices historiques ou insolites, habituellement réservés à leurs seuls utilisateurs, seront ouverts au public à l’occasion de la 18e édition annuelle...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h30

Le printemps en musique dans la région du Niagara

Justin Kauflin.
Synergie musique et vin, combinée à la beauté et aux richesses historiques de Niagara-on-the-Lake, la 4e édition du festival Spring Into Music, de l’organisme Bravo...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h28

Une autre grosse FrancoFEST à Hamilton les 23 et 24 juin

Le concert du duo Whitehorse clôturera la FrancoFEST de Hamilton le soir du 24 juin.
La FrancoFEST de Hamilton continue l’exploit d’offrir le plus grand festival d’arts et de culture francophone de la péninsule du Niagara, tout en préservant...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h28

Un cabaret en plein air pour la 7e édition de Franco-Fierté

franco-fierte
FrancoQueer, l’organisme ontarien francophone «par et pour» les personnes LGBTQ, prépare la 7e édition de son festival Franco-Fierté, qui comprendra une demi-douzaine d’activités entre le...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h27

Ambiance jazz pour la chanson française

Suzie Bisaillon, Cyril Mignotet et Noémi Parenteau-Comfort.
Ce dimanche 14 mai, au Local Gest rue Parliament, se produisait le tout nouveau groupe Ambiance The Band, spécialisé dans la chanson française, réunissant Cyril...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h18

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur