Ce printemps, offrez-vous un stage de «jeu caméra»

Avec Valérie Lecomte, de Théâtre à coeur

Valérie Lecomte et ses élèves du Théâtre à coeur

Valérie Lecomte et ses élèves du Théâtre à coeur


28 mars 2017 à 1h48

Acteurs professionnels ou amateurs, l’enseignante Valérie Lecomte propose un stage de deux jours, les 1er et 8 avril, en technique de jeu devant la caméra, au studio de création du Théâtre français de Toronto (6e étage du 21 rue Collège).

Valérie Lecomte est actrice, réalisatrice et enseignante de théâtre. Elle vit au Canada depuis 13 ans, un pays coup de cœur pour cette actrice à la carrière prometteuse, qui a fondé la compagnie Théâtre à coeur à Vancouver en 2009, qu’elle a réinstallée à Toronto l’an dernier.

Valérie Lecomte. (Photo: Shimon)
Valérie Lecomte. (Photo: Shimon)

«J’ai eu une carrière de 11 ans comme professionnelle en France et travaillé avec des réalisateurs connus. Au Canada, ce n’est pas très évident de percer en tant qu’immigrante et de faire sa carrière, mais j’ai beaucoup de plaisir à enseigner.»

Valérie Lecomte, souhaite vivre de sa passion: l’art du cinéma. La double casquette d’enseignante et de comédienne est une chose précieuse à ses yeux: «je veux garder cette connexion avec l’activité torontoise», nous confie cette maman d’un petit garçon.

Ce qu’elle aime à Toronto, c’est aussi de pouvoir évoluer dans un milieu bilingue, et que le milieu du cinéma est plus actif.

Adepte de la méthode de Michael Tchekhov, dont elle est en cours de certification en enseignement, Valérie pratique ses techniques dans ses classes. «Ce sont des procédés respectueux du comédien et de l’humain. L’émotion est véhiculée par le corps; je ne suis pas pour un travail psychologique extrême», dit-elle. «Le théâtre est aussi une thérapie. Je ne fais pas de l’art-thérapie, mais toutes les formes d’expressions ouvrent des portes émotionnelles.»

Pour ce stage, Valérie Lecomte propose une formation approfondie. Les stagiaires auront l’opportunité de pratiquer des exercices sur le corps, le souffle, la voix, l’imagination et la spontanéité lors d’un «échauffement actif» en première partie de séance. Suivi d’un travail sur des microscènes: «une implication du corps et de l’esprit est nécessaire pour s’immerger dans la pratique théâtrale».

C’est à partir de la deuxième séance que seront dirigées et filmées les prestations, puisqu’en effet le but de cette formation est bien de jouer «en situation d’audition: une scène préparée et filmée».

Valérie Lecomte au théâtre français de Toronto, en stage de jeu caméra 2016.
Valérie Lecomte au studio du Théâtre français de Toronto, en stage de jeu caméra.

Il est bien connu que le théâtre a un effet positif sur les actants. L’avantage est donc de pouvoir s’exprimer devant la caméra au travers de divers exercices ludiques et de concentration.

Pour intégrer la formation, il suffit de remplir un formulaire d’inscription, disponible sur le site de Théâtre à cœur. Le nombre de places est limité à 8 élèves. Le tarif pour les deux séances est de 96 $, ajouté à cela 25 $ pour repartir avec vos vidéos sur clés USB.

«En tant que comédienne, je souhaite avoir encore plus de projets, j’aimerais rencontrer plus de réalisateurs. Avec Théâtre à cœur, j’aimerais aller plus loin, je peux animer des classes, faire des interventions en entreprise ou du coaching privé, le tout en français et en anglais.» Elle souhaite aussi ouvrir une classe dans la région de Durham en 2018.

Après À cœur ouvert, Valérie Lecomte poursuit actuellement la réalisation de son second court-métrage, qui va s’articuler sur le thème de la perte et des jumeaux.

En tant que comédienne, nous pouvons la retrouver dans le film à huis clos Pardonnez-moi mon père, réalisé par Mark Datuin, qui a notamment été projeté au Micro-Budget Film Festival, au World Film Festival, au Queens International Film Festival, et nominé au Flager Film Festival.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

TOYOTA YARIS, MODÈLE 2005

3
Modèle 2005. Excellent état intérieur et extérieur. Faible impôt et assurance. Mécaniquement bon et doux pour conduire. Garantie de trois mois disponible. Moteur en forme.
En lire plus...

Un sondage sur la modernisation de la Loi sur les services en français

Levée du drapeau franco-ontarien à Queen's Park l'an dernier.
L’AFO et l’AJEFO travaillent sur les priorités de la réforme de la LSF à proposer au gouvernement.
En lire plus...

24 juillet 2017 à 10h19

Marie-Andrée Vermette, nouvelle représentante de Toronto à l’AJEFO

Me Marie-Andrée Vermette
Elle s'est intéressée aux développements récents concernant le secret professionnel de l’avocat.
En lire plus...

24 juillet 2017 à 10h19

Opioïdes aux États-Unis: huit fois plus d’accrocs que de patients traités

opioides
Des coupes au programme Medicaid pénaliseraient les 2,5 millions d’Américains aux prises avec cette dépendance.
En lire plus...

24 juillet 2017 à 10h18

Quiz : Les Jeux du Canada

jeux-du-canada-28-juillet-13-aout
Vous connaissez les Jeux olympiques, les Jeux panaméricains et les Jeux du Commonwealth. Qu’en est-il des Jeux du Canada?
En lire plus...

24 juillet 2017 à 10h17

De Gaulle au Québec en juillet 1967

André Duchesne, La Traversée du Colbert – De Gaulle au Québec en juillet 1967, essai, Montréal, Éditions Boréal, 2017, 320 pages, 29,95 $.
50e anniversaire du «Vive le Québec libre!» aujourd'hui
En lire plus...

24 juillet 2017 à 9h49

Le Centre francophone embauche deux médecins

Le 555 Richmond ouest (près de Bathurst au sud de Queen). Le Centre francophone occupe tout le 3e étage.
Ses infirmières praticiennes peuvent diagnostiquer des problèmes de santé et poser des actes médicaux.
En lire plus...

21 juillet 2017 à 16h43

L’école franco de Cambridge 2e à la course internationale de robots

Joel Zhang, Andrew Mourcos et Guillaume Fernandes.
Contre des équipes universitaires
En lire plus...

21 juillet 2017 à 16h36

Treize jeunes scientifiques à deux km sous terre

Les 13 élèves de l’école secondaire catholique Père-René-de-Galinée, quelques parents bénévoles, les chercheurs James Pinfold et Ryan Bayes de SNOLAB, ont rencontré le ministre de la recherche, innovation et science de l’Ontario, Reza Moridi (au centre sur la photo), dans les installations souterraines de SNOLAB.
En septembre, ils se rendront en Suisse pour tester leur expérience dans les installations du CERN.
En lire plus...

21 juillet 2017 à 15h35

Le niveau du lac continue de baisser

Le barrage du Long-Sault, à l'Ouest de Cornwall, est l'un des régulateurs du niveau du fleuve St-Laurent.
Ce vendredi 21 juillet, le niveau du lac était de 20 cm de moins que le maximum du 29 mai.
En lire plus...

21 juillet 2017 à 13h46

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur