Ça sent Cinéfranco

Votez Spécial Québec en fin de semaine

cinefranco 2017

18 avril 2017 à 0h06

Pour la deuxième année consécutive, le festival torontois Cinéfranco couvre trois saisons: cet hiver, le programme jeunesse a connu son succès habituel grâce à la mobilisation des conseils scolaires; le printemps nous amène une fin de semaine de films québécois; et cet automne, un programme plus complet sera présenté.

Ces vendredi 21, samedi 22 et dimanche 23 avril, Cinéfranco Spécial Québec présente donc au cinéma Carlton 14 courts métrages des Premières Nations et 6 longs métrages québécois, dont (en ouverture) Ça sent la coupe, avec Louis-José Houde, et (en clôture) l’iconoclaste Votez Bougon.

C’est l’escale torontoise de la Tournée du cinéma québécois à travers le Canada. Québec Cinéma propose également une expérience cinématographique privilégiée à de nombreux jeunes par le biais de ses activités scolaires offertes dans les écoles. À Toronto, la Tournée offrira deux ateliers de création d’un court métrage d’animation à l’école élémentaire Gabrielle-Roy, au centre-ville.

Vendredi

La programmation autochtone (vendredi 17h), issue de Wapikoni Mobile et de l’Office national du film du Canada, est la même que celle de la Journée du cinéma canadien à Toronto (mercredi 19 avril à la School of Image Arts de l’Université Ryerson).

L'un des courts métrages autochtones: Obedjiwans 5.0
L’un des courts métrages autochtones: Obedjiwans 5.0

Dans la comédie dramatique Ça sent la coupe (19h), un passionné de hockey réévalue sa vie après le départ de sa blonde. «Ça sent la coupe», c’est une expression qu’on entend dans les conversations quand l’équipe des Canadiens de Montréal progresse dans les séries éliminatoires pour la Coupe Stanley. Il se trouvera toujours un chef de pupitre de journal pour titrer ça au moins une fois.

La comédienne Émilie Bibeau sera présente lors de cette projection torontoise.

Rappelons que la vedette du film, l’humoriste Louis-José Houde, sera en spectacle à Toronto les 4 et 5 mai au théâtre Randolph, à l’initiative de Francophonie en fête.

Samedi

Trois films sont à l’affiche de Cinéfranco samedi:

Dans Méséricorde (14h), un drame de mystère du Suisse Fluvio Bernasconi, un homme solitaire et réservé revient d’un séjour de pêche quand il découvre le corps d’un jeune Amérindien renversé par un chauffard.

Bernasconi signe un drame noir autour des thèmes de la culpabilité et du pardon, où les paysages sauvages du Nord font écho au trouble du personnage singulier incarné par Jonathan Zaccaï.

Le suspense psychologique La chasse au collet (16h30), de Steve Kerr, met en scène un patron de site de rencontres extraconjugales. La projection sera suivie d’une discussion avec la comédienne Julianne Côté.

Dans Iqualuit (19h), de Benoît Pilon, qui sera présent à Toronto, une femme se rend pour la première fois dans le Grand Nord, au chevet de son mari blessé dans un accident de chantier inexpliqué.

Dimanche

Dimanche à 15h, la comédie dramatique Prank, de Vincent Biron, suit des ados qui filment leurs mauvais coups.

Enfin, dans Votez Bougon (17h30), de Jean-François Pouliot, les personnages de la série télé grinçante, créée par François Avard and Jean-François Mercier, se lancent en politique dans le sillage de papa (Rémy Girard), fondateur du PEN, le Parti de l’écoeurement national…

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Le spectacle des jeunes Français sur Étienne Brûlé, c’est samedi soir!

Samuel de Champlain dans la production des élèves de Champigny-sur-Marne.
La trentaine de collégiens français de la banlieue est de Paris, qui ont monté un spectacle musical sur notre coureur des bois Étienne-Brûlé, sont...
En lire plus...

26 avril 2017 à 9h19

L’humanité dans l’oeil de Yann Arthus-Bertrand

Le réalisateur et le directeur de la cinématographie de Human: Yann Arthus-Bertrand et Bruno Cusa, à l'Alliance française de Toronto le mardi 18 avril.
Yann Arthus-Bertrand, c’est le grand-père qu’on rêverait tous et toutes d’avoir. On s’imagine que le soir, au coin du feu, il nous raconterait les...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h52

Dianne Bos éclaire une guerre centenaire

Dianne Bos: Tranchées, Parc commémoratif canadien de Vimy, France (2014) 72x72cm.
Depuis le 3 avril et jusqu’au 8 septembre prochain, le Centre culturel canadien à Paris accueille l’exposition de l’artiste ontarienne Dianne Bos, intitulée The...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h50

Parlons chanson… avec Luc De Larochellière

Luc De Larochellière (Photo: Panneton-Valcourt)
Au fil des ans et des albums, Luc De Larochellière s’inscrit dans la durée en signant une œuvre qui se démarque tant par ses...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h48

Quand les Autochtones passent derrière la caméra

Kathleen Ivaluarjuk Merritt et Susan Aglukark pratiquent le chant de gorge dans les espaces du Grand Nord.
Quoi de mieux pour comprendre l’histoire, la culture et la créativité des Premières Nations qu’en les faisant passer derrière la caméra? C’est à travers une...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h44

Y a de la joie, y a de la création

Toronto, par Bruno Roux.
Quatre artistes et amis français de Toronto exposent leurs œuvres –des peintures et des sculptures qui éveillent la joie – depuis le 19 avril et jusqu’au...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h42

Le Cuba hors plages vous attend

L'hôtel Los Jazmines.
Selon le bureau du tourisme cubain, 98% des Canadiens qui voyagent à Cuba vont essentiellement dans des centres de vacances tout inclus. «Je rencontre...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h40

Winnipeg, la porte de l’Ouest

Le site historique La Fourche. (Photo: Sandra Dorélas)
On connaît Winnipeg, capitale du Manitoba, pour son équipe de hockey, les Jets, et pour son fameux personnage Winnie l’ourson. Mais Winnipeg, c’est évidemment...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h38

Molière reste d’actualité

Monsieur Jourdain interprété par François-Michel Pellequer.
La troupe des Anciens de l’Université de Toronto s’est attaquée au Bourgeois gentilhomme, les 21 et 22 avril au théâtre George Ignatieff. Mise en...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h36

Pas d’erreur pour les élèves du Collège français

La troupe de «Erreur des pompes funèbres en votre faveur», à l'issu de leur première.
Peut-être que les pompes funèbres se sont trompées sur le nom du défunt, mais le Collège français a eu raison de faire confiance à ses...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h34

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur