Stan Leveau-Vallier

Grâce aux bénévoles: l’hiver moins froid pour les sans-abri

Petit-déjeuner Out Of The Cold.

Toronto compterait 5000 personnes sans domicile. Plus de 4000 sont hébergées toute l’année par la municipalité et ses partenaires. L’hiver, le programme Out Of The Cold regroupe 16 églises et synagogues qui se relaient pour ajouter entre 100 et 150 places supplémentaires d’hébergement par nuit. Ce programme repose sur les efforts de nombreux bénévoles. L’Express a […]


6 mars 2017 à 22h36

Alain Lefèvre jouera André Mathieu avec le TSO pour le 150e

Alain Lefèvre (Photo: Caroline Bergeron)

La première mondiale du Concerto numéro 4 du «Mozart canadien» André Mathieu (1929-1968) n’avait pas eu lieu au Canada, mais aux États-Unis, en 2008. Une anomalie, selon Alain Lefèvre, qui l’avait reconstitué deux ans auparavant à force de travail et grâce à «un sacré coup de chance»: l’émergence d’un vieil enregistrement, alors qu’on avait perdu la […]


9 janvier 2017 à 16h32

Gastronomie, nature et culture à Evergreen Brick Works

Marché fermier à Evergreen Brick Works.

Novembre, le froid tombe sur Toronto et tous les marchés fermiers ont fermé pour l’hiver. Tous? Non! Un marché d’irréductibles tient bon dans la Don Valley. À Evergreen Brick Works, l’ancienne briqueterie transformée en centre communautaire et culturel sur l’avenue Bayview, de nombreux étals proposent encore, le samedi et le dimanche, des produits frais, locaux, bios. […]


22 novembre 2016 à 0h30

Photographe de vedettes, mais pas paparazzo

Jean-Baptiste Le Mercier et ses photos de Amos Gitai et Adèle Exarchopoulos.

Isabelle Huppert, Kristen Steewart, Gaspard Ulliel… Jean-Baptiste Le Mercier a photographié des stars de cinéma pendant l’édition 2016 du Festival international du film de Toronto (TIFF), missionné par UniFrance et Madame Figaro. Il expose une sélection de ses meilleures photos (Visages de Cinéma) à l’Alliance française de Toronto jusqu’au 16 décembre, dans le cadre du Festival […]


17 novembre 2016 à 10h41

Sophie La Rosière, artiste inconnue… ou fictive?

Une scène de l'installation «The Sophie La Rosière Project» à l'AGYU.

C’est dans le dédale des bâtiments modernes tous semblables de l’Université York qu’on trouve l’exposition d’Iris Häussler, The Sophie La Rosière Project, inspirée d’une artiste-peintre française inconnue de la fin du 19e siècle. Cette galerie (AGYU), cachée sur ce campus universitaire loin du centre-ville, était-elle le meilleur endroit pour une telle exposition? Peut-être, s’il s’agissait […]


3 novembre 2016 à 13h11
Charger la suite

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur