Au-delà du style, la fonction

Le trench. Une création d’Izzy Camilleri pour sa collection IZ Adaptive.

14 octobre 2014 à 10h01

Quelle est l’influence du design sur la mode? C’est la question qui a été soulevée lors du débat Élégants… et aussi pratiques! animé par la rédactrice de mode Jeanne Baker, mardi dernier, au Musée Royal de l’Ontario (ROM), en parallèle à l’exposition La mode prend forme: assis avec style de la designer canadienne Izzy Camilleri, à l’affiche de la Galerie Patricia Harris des textiles et du costume, jusqu’au 25 janvier.

Aujourd’hui, la forme vestimentaire est souvent privilégiée, au détriment de la fonction et parfois du confort. Ce n’est pas étonnant lorsque l’on sait que la mode est imaginée en fonction du croquis d’un corps «debout».

Or, au quotidien, cette posture peut changer et finalement, tout le monde ne peut pas se tenir de cette façon; c’est le cas des personnes à mobilité réduite.

Dépasser les frontières de la mode

Pour palier la situation, Izzy Camilleri, a réinterprété la mode, revu ses codes et créé, en 2009, IZ Adaptive, une collection à destination des personnes en fauteuil roulant, dont certains modèles sont exposés au ROM.

Un trench, une veste en cuir, une chemise pour homme, un pantalon, ou une robe de mariée, plusieurs pièces classiques ont été réinterprétées par la designer canadienne pour les hommes et les femmes qui ont de la difficulté à s’habiller.

La designer s’est débarrassée des épaisseurs inutiles et inconfortables, a reconsidéré la gravité et s’est mise à travailler sur une silhouette en forme de «L» de façon à ce qu’en position assise, les vêtements restent classiques et deviennent originaux lorsque le sujet se lève. C’est le cas d’une «maxi-jupe» inspirée des années 1930; portée assise, elle apparaît classique et une fois debout, elle arbore un côté asymétrique original.

L’esthétique rencontre ainsi le pratique: les chemises pour femmes sont dotées d’aimants.

Quant aux pantalons, ils voient leurs mesures de devant réduites puis ajoutées à l’arrière. Ainsi, lorsque le sujet s’assied, la taille du pantalon est droite et ne tombe pas sur le derrière. Les élastiques sont aussi privilégiés pour éviter toute pression exercée par le vêtement sur le ventre.

Un défi quotidien

Pour la rédactrice de mode Jeanne Baker, ce sujet est «vital». Izzy Camilleri appuie ses propos: «Mes clients me rappellent sans cesse à quel point la mode peut contribuer au bien-être».
En effet, trouver des vêtements faciles à enfiler et confortables apparaît comme un défi quotidien pour les personnes à mobilité réduite.

Luke Anderson, ingénieur torontois, se déplace en fauteuil roulant. Il est devenu adepte des pantalons de la collection IZ Adaptive: «ces pantalons sont magiques, contrairement aux pantalons normaux qui, lorsque je m’assieds, tombent à la moitié de mon derrière», explique-t-il. Une situation gênante à laquelle il a été confronté dans un avion alors qu’un membre de l’équipage l’aidait à s’asseoir.

Autre exemple: «Quand il pleut, quelqu’un qui est en chaise roulante a vite les cuisses trempées», note Mme Camilleri. Le problème, c’est que «l’industrie de la mode ne prend pas en compte ce qui se passe avec le corps».

Pour Barbara Turnbull, quadraplégique depuis l’âge de 17 ans, la collection d’Izzy Camilleri est une vraie révolution: les personnes à mobilité réduite «peuvent commander un manteau, c’est juste extraordinaire!»

Sa pièce préférée, c’est sans nul doute sa cape d’hiver en «rason» (peau de mouton), une des premières pièces de la collection IZ Adaptive. «J’avais de la difficulté à trouver un vêtement beau, chaud et adapté à un fauteuil roulant», explique Madame Turnbull. Elle a donc fait appel à Izzy Camilleri.

«Au début je pensais que ça serait court et finalement elle m’arrivait au niveau des genoux! J’ai aussi commandé un chapeau pour aller avec. D’un coup, je portais quelque chose de passe-partout que je pouvais mettre plusieurs fois dans l’année! Cela ne m’était encore jamais arrivé…»

Le fait de mêler design et mode, le côté pratique et l’esthétique a définitivement un impact positif sur le quotidien des gens. Luke Anderson, l’ingénieur torontois, en a bénéficié, puisque cela lui a permis de «gagner confiance» en lui.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La réalité augmentée au service du marketing

Une sculpture virtuelle, The Merging, qui a été présentée à la Nuit blanche de Toronto en 2016.
SEED offrre aux consommateurs des expériences numériques sensorielles pour les fidéliser à certaines marques.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h23

Écotourisme de montagne en harmonie avec la vie paysanne

Haïti, terre paysanne.
Vallue, en Haïti, est reconnue pour sa réputation hospitalière et son tourisme de montagne.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h23

L’Écosse, terre de héros et de légendes

Doune Castle.
Entrer dans les Highlands écossais, c’est pénétrer dans un univers minéral mystérieux.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h21

Destinations préférées cet été

Avec ses racines grecques et latines, la Provence attire les Québécois.
Le palmarès est basé sur les ventes de guides Ulysse.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h20

L’eau de Flint, Michigan: des accusations d’homicide

Des hauts fonctionnaires savaient depuis des mois que l'eau du robinet était contaminée. (Photo: philografy - Flickr - Creative commons - http://bit.ly/2sHuFIP)
Le directeur de la santé publique du Michigan et quatre de ses officiers viennent d’être accusés.
En lire plus...

Nos foyers et nos droits

ajefo
C’est sous le thème Canada 150 : Nos foyers et nos droits que s’est déroulé, les 23 et 24 juin, le 38e congrès de...
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h18

Quelles mesures, au juste, pour la petite enfance en français?

enfants garderie
Quand un parent ne peut plus attendre pour une place en français pour son enfant, il passe à l'anglais... et continue en anglais.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h17

Bravo aux finissants 2017!

finissants
Nos ados entrent dans une autre étape de la vie.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h16

Des jeunes énergiques à Niagara Falls

Des participants de l'école Saint-Antoine de Niagara Falls au Grand Défi Pierre Lavoie.
Des élèves de l’école Saint-Antoine ont campé au Stade olympique de Montréal.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h14

Le lien le plus fort entre le Canada et la France

Au vernissage de l'exposition Vimy à l'AFT: Jeremy Diamond, directeur de la Fondation Vimy, la députée provinciale de Thornhill, Gila Martow, le chef de police Mark Saunders, la photographe Racheal McCaig, le directeur de l'AFT Thierry Lasserre et le consul de France Marc Trouyet.
Le centenaire de Vimy à la galerie de l'Alliance française de Toronto.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h13

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur