Alain Lefèvre jouera André Mathieu avec le TSO pour le 150e

Le cri du coeur du pianiste virtuose Alain Lefèvre

Alain Lefèvre (Photo: Caroline Bergeron)

Alain Lefèvre (Photo: Caroline Bergeron)

La première mondiale du Concerto numéro 4 du «Mozart canadien» André Mathieu (1929-1968) n’avait pas eu lieu au Canada, mais aux États-Unis, en 2008. Une anomalie, selon Alain Lefèvre, qui l’avait reconstitué deux ans auparavant à force de travail et grâce à «un sacré coup de chance»: l’émergence d’un vieil enregistrement, alors qu’on avait perdu la partition.

Alain Lefèvre a une passion pour André Mathieu depuis son enfance. Il jouera justement la Rhapsodie romantique de ce compositeur avec l’Orchestre Symphonique de Toronto le 21 janvier: un concert qui ouvrira la série Mosaïque canadienne pour fêter le 150e anniversaire de la Confédération.

Cette Rhapsodie romantique, qu’il se réjouit de jouer enfin à Toronto, Alain Lefèvre l’avait jouée il y a 36 ans à Paris avec l’orchestre de Radio France. Quant au Concerto numéro 4, dont la première mondiale avait eu lieu à Tucson, Alain Lefèvre l’a joué à plusieurs endroits – dont au Carnegie Hall en 2013 –, mais elle n’a jamais encore été jouée à Toronto.

Le Canada est-il trop humble pour donner du crédit à ce qui est créé chez lui ? Comment se fait-il qu’il ait souvent besoin que ses talents soient d’abord avalisés par un autre pays avant de les reconnaître ? Alain Lefèvre pense qu’il est temps de pratiquer une sorte de «patriotisme intelligent».

Alain Lefevre (Photo: Caroline Bergeron)
Alain Lefèvre (Photo : Caroline Bergeron)

Lui n’est pourtant pas né Canadien, mais en France. Il a 4 ans quand sa famille immigre définitivement au Québec. Il devient rapidement plus canadien que français. Pianiste surdoué, il rencontre le succès très tôt sur la scène canadienne et internationale, se perfectionne un temps à Paris, et poursuit la vie de concertiste.

Il faut être passionné pour faire ce métier, qui demande un travail constant : 7 à 8 heures de piano chaque jour, sauf les jours ou il faut prendre un avion. Alain Lefèvre a joué dans une quarantaine de pays… sans jamais rien visiter. Quand il prend des vacances, il sait qu’il lui faudra quelques jours intenses avant de retrouver son niveau, confie-t-il à L’Express.

Vers 50 ans, Alain Lefèvre a commencé à réajuster un peu sa vie. Pas de grande révolution, si ce n’est un déménagement en Grèce en 2015… juste avant la crise financière et politique qui a failli mener à un Grexit. Ami des animaux, il apprécie de marcher le long de la mer non loin de sa maison, à la rencontre des chats et chiens de passage.

Alain Lefèvre est aussi compositeur, et son dernier album Sas agapo («Je vous aime») est un hommage à la Grèce, berceau culturel européen et berceau de la démocratie.

Il déplore justement le rétrécissement des goûts culturels et l’ignorance du passé. La culture va de pair avec la démocratie. Il faut différentes propositions, une variété de goûts. «L’heure est grave», dit-il en considérant le renfermement des peuples sur eux-mêmes : celui-ci tient pour lui du même phénomène que le manque de connaissance et d’intérêt pour la culture du passé et la musique classique. «On est en train d’enterrer un trésor.»

Alors Alain Lefèvre continue de s’investir. Il a toujours été un passeur. Il anime chaque dimanche une émission à Radio Canada le dimanche de 10 à 12h. Il est aussi ambassadeur du Festival international de Lanaudière. Et il continue de promouvoir bénévolement la musique classique dans des écoles, comme il le fait depuis une vingtaine d’années.

Ce samedi 21 janvier, nul doute qu’il sera galvanisé à l’idée de jouer enfin la Rhapsodie romantique d’André Mathieu à Toronto. Et à la sortie de ce concert, sans doute serons-nous tentés de lui demander: «À quand le Concerto numéro 4 à Toronto?»

Javascript est requis pour voir les commentaires alimentés par Disqus.

+Récents

Un leader bilingue qui respecte le bilinguisme svp

Justin Trudeau

Pour redorer son image de gars proche du peuple, égratignée par le bruit autour de ses vacances des Fêtes chez l’Aga Khan aux Bahamas, Justin Trudeau a entrepris une tournée d’une demi-douzaine de petites villes canadiennes, comme Peterborough (le 13 janvier) et Sherbrooke (le 17). À Peterborough, quelqu’un lui a posé une question en français. […]


19 janvier 2017 à 14h45

Forte compétition pour les trophées Trille Or

apcm_trilleor

L’Association des professionnels de la chanson et de la musique (APCM) dévoilait mardi matin les 44 artistes en nomination dans les 22 catégories de son gala biannuel des prix Trille Or de la musique franco-canadienne, qui aura lieu le 5 mai à Orléans, dans l’Est ontarien. Cette 9e édition du gala – ouverte pour la première […]


17 janvier 2017 à 15h28

Arrimage réussi de deux artistes «asiatiques»

Exposition WW Hung et Marie-Do Hyman-Boneu à l'Alliance française jusqu'au 4 février.

Bon choix de la part de la Galerie Pierre Léon de l’Alliance française de Toronto que de réunir dans un même espace, depuis le 11 janvier, le sculpteur WW Hung et Marie-Do Hyman-Boneu, peintre spécialisée dans la laque végétale. Deux artistes fort différents, tant par le médium que par leur recherche plastique, mais ayant un […]


17 janvier 2017 à 9h13

Gisèle Quenneville devient productrice

Gisèle Quenneville

La journaliste et animatrice Gisèle Quenneville devient «Productrice principale, Contenus Communautés francophones» du Groupe Média TFO, c’est-à-dire qu’elle gérera les franchises TFO 24.7, #ONfr et Carte de visite. TFO en a fait l’annonce le 17 janvier, notant que Gisèle Quenneville, qui a plus de 20 d’expérience à TFO, «collaborera avec une équipe talentueuse et passionnée […]


19 janvier 2017 à 15h48

Questions et réponses dans la même langue: double faux pas de Trudeau

justin1

«Ce qui était anormal à Sherbrooke l’était tout autant à Peterborough», soutient Sylviane Lanthier, la présidente du lobby francophone hors Québec. C’est une double erreur qu’a commise le premier ministre Justin Trudeau, à Peterborough en répondant en anglais à une question en français, puis à Sherbrooke en répondant en français a une question en anglais.

TFO #ONfr
19 janvier 2017 à 11h11

Décès de l’ex-président de la FCFA Jean-Guy Rioux

Jean-Guy Rioux

L’ancien président de la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada, Jean-Guy Rioux, est décédé mercredi à Bathurst à l’âge de 76 ans.

TFO #ONfr
18 janvier 2017 à 16h05

Pride Toronto accepte les demandes de Black Lives Matter

Des militantes de Black Lives Matter Toronto à la Pride des 2 et 3 juillet.

Les membres de Pride Toronto, le festival LGBTQ, ont accepté mardi les neuf demandes qui avaient été formulées par Black Lives Matter Toronto lors du défilé de l’été dernier, dont celle d’exclure les chars allégoriques de la Police de Toronto.

Radio-Canada
18 janvier 2017 à 15h59

Les animaux confrontés aux clôtures anti-réfugiés

barbele

Le flux des réfugiés en 2015 a conduit plusieurs pays d’Europe à ériger des clôtures à leurs frontières… qui constituent maintenant une menace au flux migratoire des animaux. Des lynx, des ours et des loups habitués jusque-là à voyager sans se soucier des frontières se trouvent coupés d’une partie de leur habitat ou, pire, trouvent la […]


18 janvier 2017 à 13h12

Crise des réfugiés: l’impact d’une seule photo

aylan

C’est avec une certaine honte qu’une partie de la planète a vu défiler les images de destruction en Syrie et de réfugiés morts aux portes de l’Europe. Peut-on mesurer ce sentiment de culpabilité? Des chercheurs ont essayé. Le 2 septembre 2015, la photo d’Aylan Kurdi, le jeune Syrien mort sur un rivage turc, a forcé […]


18 janvier 2017 à 13h12

De faux lecteurs pour sauver de vrais livres

livres

Restaurateurs et hôteliers ont sans doute été les premiers à découvrir qu’en créant de fausses identités, ils pouvaient améliorer leurs notes sur les sites de voyages. Qui aurait cru que le même truc puisse servir à sauver des livres? C’est ce qu’ont expérimenté des bibliothécaires de Floride: ils ont créé de «faux lecteurs», qui empruntent […]


18 janvier 2017 à 13h11

Le Ice District à la rescousse du centre d’Edmonton

Le nouvel aréna des Oilers. (Photo: Lucas Aykroyd)

En 2019, le Ice District d’Edmonton devrait être complété. Il affichera ces statistiques impressionnantes: 1,3 million de pieds carrés, plus de 1000 logements, 300 000 pieds carrés d’espace pour la vente au détail, une place publique de 77 000 pieds carrés et 4000 places de stationnement. Le Grand Villa Casino est déjà prêt, alors qu’un […]


17 janvier 2017 à 9h13
Voir tous les articles

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur