À propos de la Saint-Jean-Baptiste


17 juin 2014 à 9h15

Le début de l’été est étroitement associé à la Saint-Jean-Baptiste, que l’on célèbre le 24 juin. C’est le début des grandes vacances, le retour du temps chaud. Pour les Québécois, c’est aussi le temps de la Fête nationale. Mais la Saint-Jean-Baptiste, c’est bien plus encore. C’est une fête célébrée partout dans le monde et particulièrement chez les francophones d’ailleurs au Canada.

Le Québec a fait du 24 juin la journée officielle de sa Fête nationale. La Loi sur la Fête nationale a été sanctionnée le 8 juin 1978 après que René Lévesque eut signé un décret à cet effet, un an plus tôt. C’est à ce moment que le 24 juin, jour de la Saint-Jean-Baptiste, est devenu officiellement le jour de la Fête nationale du Québec.
Mais les Québécois célébraient déjà depuis longtemps cette fête. Cette journée avait d’ailleurs été déclarée «jour férié» en 1925.

Mais bien avant que cette journée ne devienne la fête nationale des Québécois, la Saint-Jean-Baptiste était une fête païenne qui célébrait davantage le solstice d’été, arrivé trois jours plus tôt, par un grand feu de joie. En France, cette tradition a longtemps été conservée pour célébrer la naissance de saint Jean le Baptiste.

Des feux

Au Canada, il semble bien qu’on allumait des feux de la Saint-Jean dès les premières années de la Nouvelle-France. La tradition des feux aurait été perpétuée dès 1636 le long du fleuve Saint-Laurent.

Les Relations des Jésuites mentionnent même qu’en 1646, «le 23 juin se fit le feu de la Saint-Jean sur les huit heures et demie du soir. On tira cinq coups de canon et on fit deux ou trois fois la décharge des mousquets».
En 1834, peu avant les rébellions des Patriotes, Ludger Duvernay fit de la Saint-Jean-Baptiste un symbole national autant qu’une fête religieuse. Il donna d’ailleurs le nom de Société Saint-Jean-Baptiste à l’organisation patriotique qu’il fonda, justement le 24 juin 1834.

Si au temps de la Nouvelle-France les coups de canon et les tirs de mousquets marquaient la fête, on peut dire sans se tromper que ces pétarades ont été remplacées par les feux d’artifice, indissociables des célébrations de la Fête nationale du Québec. Ou de quelque fête nationale que ce soit.

Patron des Canadiens-Français

Mais pourquoi dit-on que la Saint-Jean-Baptiste est la fête de tous les francophones du Canada? Cela vient probablement du fait que saint Jean-Baptiste a été désigné, par le pape Pie X en 1908, comme saint patron des Canadiens français.

La Saint-Jean-Baptiste est donc célébrée dans de nombreuses communautés francophones au Canada, y compris dans les provinces de l’Atlantique, même si les Acadiens ont déjà leur propre Fête nationale le 15 août.

Au Québec, puisqu’on en a fait une Fête nationale en bonne et due forme, il va sans dire que la fête a pris des airs hautement patriotiques au fil des ans. Les grands rassemblements de la Fête nationale devenaient des tribunes privilégiées pour les souverainistes passionnés.

Mais l’essence même de la Saint-Jean-Baptiste, c’est de se rassembler et de festoyer en groupe, en famille ou en communauté. Et au Québec, puisque c’est un jour férié et chômé, c’est un petit congé de plus pour profiter des belles journées de juin.

Usage répandu

De nos jours, donc, on parle davantage – au Québec, cela va de soi – de la Fête nationale plutôt que de la Saint-Jean-Baptiste dans les documents et les appellations officiels. Mais Monsieur et Madame Tout-le-Monde disent encore «la Saint-Jean-Baptiste» ou «la Saint-Jean».

Dans une capsule linguistique de l’Office québécois de la langue française (OQLF), on mentionne que «la Fête nationale du Québec, ou la Fête nationale, ne doit toutefois pas faire disparaître l’appellation ‘la Saint-Jean-Baptiste’ ni sa forme abrégée, plus courante, ‘la Saint-Jean’.»

Après tout, on ne parle pas d’un «feu de la Fête nationale» mais bien plus souvent d’un «feu de la Saint-Jean». L’usage garde toujours une place de choix pour l’appellation «Saint-Jean-Baptiste» pour désigner cette journée.

Puisque c’est la fête de tous les francophones du Canada, je vous souhaite une bonne Saint-Jean-Baptiste et un très bel été!

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Les îles de Toronto toujours inondées

Les pluies des derniers jours n’ont pas aidé la situation des îles de Toronto où on lutte contre la montée des eaux.
En lire plus...

26 mai 2017 à 19h01

Le conflit entre Metrolinx et Bombardier s’envenime

Train Eglinton Crosstown
L’agence de transport ontarienne Metrolinx a fait appel de la décision d’un juge l’empêchant d’annuler un contrat de 770 millions $ accordé à Bombardier...
En lire plus...

25 mai 2017 à 12h35

Greffes, botox et piña colada

Injection de botox. (Photo: James Mutter - Flickr - Creative commons (http://ow.ly/zwY930bYc28 )
Cuba, Mexique et Costa-Rica. Ces destinations offrent bien plus aux touristes que leur cuisine ou leurs plages exotiques. Du traitement de canal à la...
En lire plus...

L’école Georges-Étienne-Cartier bouclée

eec-georges-etienne-cartier
L’école élémentaire catholique Georges-Étienne-Cartier a été bouclée vers 13 h 25 mardi, à cause de la présence d’un homme armé dans les environs.
En lire plus...

23 mai 2017 à 16h53

La viande artisanale fait sensation

viande
Il y a cinq ans, Mike Mckenzie, un passionné de salami et les viandes fumées, décidait de se lancer dans la production de ses propres...
En lire plus...

150 édifices de Toronto en accès libre

On pourra visiter le Centre des enfants et familles autochtones, rue College, le weekend des 27 et 28 mai.
Pas moins de 150 lieux et édifices historiques ou insolites, habituellement réservés à leurs seuls utilisateurs, seront ouverts au public à l’occasion de la 18e édition annuelle...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h30

Le printemps en musique dans la région du Niagara

Justin Kauflin.
Synergie musique et vin, combinée à la beauté et aux richesses historiques de Niagara-on-the-Lake, la 4e édition du festival Spring Into Music, de l’organisme Bravo...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h28

Une autre grosse FrancoFEST à Hamilton les 23 et 24 juin

Le concert du duo Whitehorse clôturera la FrancoFEST de Hamilton le soir du 24 juin.
La FrancoFEST de Hamilton continue l’exploit d’offrir le plus grand festival d’arts et de culture francophone de la péninsule du Niagara, tout en préservant...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h28

Un cabaret en plein air pour la 7e édition de Franco-Fierté

franco-fierte
FrancoQueer, l’organisme ontarien francophone «par et pour» les personnes LGBTQ, prépare la 7e édition de son festival Franco-Fierté, qui comprendra une demi-douzaine d’activités entre le...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h27

Ambiance jazz pour la chanson française

Suzie Bisaillon, Cyril Mignotet et Noémi Parenteau-Comfort.
Ce dimanche 14 mai, au Local Gest rue Parliament, se produisait le tout nouveau groupe Ambiance The Band, spécialisé dans la chanson française, réunissant Cyril...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h18

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur